Sauvegarder ses données personnelles périodiquement

Rien de plus fâcheux qu’un disque dur qui tombe en panne surtout quand votre répertoire home se trouve dessus.

Donc, une sauvegarde régulière s’impose ! Mais comment ? Une solution simple (pour moi) consiste à utiliser l’outil standard rsync. L’aide de rsync est un peu lourde mais le résultat obtenu est convainquant. Bien évidement, il faut un support de sauvegarde. Dans mon cas se sera un deuxième disque dur. Qu’il soit en interne (P/SATA) ou externe (USB/IEEE1394) , ça ne change rien, c’est affaire de goût. Mon deuxième disque dur étant monté sous /media/backup, rsync va servir à synchroniser mon home. Le contenu de /media/backup sera donc strictement identique à mon home et directement accessible: pas de fichier de sauvegarde compressé. C’est plus encombrant mais terriblement rapide.

Le principe est simple, dans le cron de l’utilisateur j’ajoute la commande suivante (Utilisez crontab -e pour ajouter cette ligne) :

0 */6 * * * ./save.sh

Cette ligne va effectuer une sauvegarde toutes les six heures.

Et le fichier save.sh qui se trouve à la racine de mon home contient les deux lignes suivantes:

#!/bin/sh

rsync -ahv –exclude-from=save.exclude \
–stats . /media/backup/ 2>&1 > ~/save/`date +%A-%Hh`

Les options -avh n’ont rien de compliquées.

  • a : Permet d’être en mode archive (raccourci pour les options rlptgoD: recursive, copy links, preserve permissions, preserve times, preserve group, preserve owner, preserve device files, preserve special files). On sauvegarde tout simplement…
  • h : pour afficher les tailles de façon humaine (kilo, méga, giga).
  • v : fait son travail de façon verbeuse. Ce qui permet d’avoir une trace de ce qui est sauvegardé.

L’option –exclude-from permet d’exclure certains fichiers/dossiers de la sauvegarde. La liste est stocké dans le fichier save.exclude présent à la racine de mon home. Son contenu est le suivant:

/.Trash/
/apps/
/Musique/Radio/
/save/
/.mozilla/firefox/4d1hma6d.default/Cache/
/.kde/share/apps/amarok/albumcovers/cache/

L’option –stats porte bien sont nom, elle affiche des statistiques sur la sauvegarde (fichiers copiés, quantité transféré…).

C’est tout pour les options.

Maintenant nous spécifions le répertoire à sauvegarder. Ce sera mon home : « . ».

Ensuite la destination: « /media/backup/ ».

La fin de la ligne (2>&1 > ~/save/`date +%A-%Hh`) n’est là que pour garder une trace des sauvegardes effectuées. Elle consiste à rediriger la sortie standard et la sortie d’erreur vers un fichier se trouvant dans le répertoire save (vous devez créer ce répertoire). Le nom du fichier utilisé est ~/save/`date +%A-%Hh`. Ce qui donne tout simplement : ~/save/jeudi-18h-rapport si nous sommes un jeudi à 18 heures.

Et voila ! Vous avez un disque dur de secours contenant la copie conforme de votre home.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *